5 conseils pour pique-niquer écologique en vacances

0

L’été et le soleil sont là, quoi de mieux que d’en profiter en famille ou avec des amis ? Le traditionnel pique-nique reste indémodable et synonyme d’un moment de détente convivial, confortablement installé sur l’herbe d’un parc ou le sable d’une plage. Mais détente ne veut pas dire laisser-aller. Voici 5 conseils pour profiter de votre repas en extérieur tout en respectant la nature.

1. Éviter de prendre la voiture pour aller pique-niquer

Pique-niquer écologique en vacances, ça commence avant même de manger, en laissant la voiture de côté pour vous déplacer. Pour vous rendre dans le petit coin tranquille où vous allez installer la nappe, privilégiez les transports propres.

Le soleil brille alors pourquoi ne pas en profiter pour s’offrir une petite promenade en guise d’amuse-bouche. Rien de tel qu’une petite marche pour s’ouvrir l’appétit. Les amoureux des deux-roues peuvent aussi sortir leurs vélos pour se rendre au parc. Généralement, il n’y a pas besoin de parcourir des dizaines de kilomètres pour trouver un endroit où pique-niquer et votre bicyclette vous y mènera plus rapidement.

Pour ceux qui ne veulent vraiment pas porter le sac de nourritures à pied ou à vélo, il reste la solution des transports en commun. Quitte à être véhiculé, autant limiter la pollution en se déplaçant en bus, métro ou tramway.

2. Consommer des produits locaux et de saison

Vous êtes installé à l’ombre, sur votre nappe, prêt à déjeuner. Et puisque c’est l’été, profitez-en pour vous régaler avec des fruits et légumes de saison. Si vous êtes en vacances, vous trouverez certainement un marché avec des produits frais sur votre lieu de villégiature pour faire le plein de nourriture. Idéalement, emportez des aliments achetés le matin même. Il s’agit d’un gage de fraîcheur supplémentaire.

Pour aller au bout de votre démarche de pique-nique écolo, favorisez des produits bio et locaux. Partez à la rencontre des petits producteurs près de chez vous. Une bonne occasion de soutenir l’agriculture locale tout en mangeant des aliments sains. Vous pouvez également vous rendre dans une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP). Vous contribuerez à tisser un lien entre agriculteurs et consommateurs et à soutenir le maintien d’une agriculture paysanne et biologique, en payant les produits à un prix équitable.

3. Manger dans de la vaisselle réutilisable

Assiettes en carton, couverts et gobelets en plastique, bouteille d’eau, canettes, serviettes en papier… Tout ça n’a désormais plus sa place sur votre nappe. Certes, toute cette vaisselle jetable est extrêmement pratique mais leur coût sur l’environnement est tel qu’il est conseillé de revoir votre organisation.

Pour pique-niquer écologique en vacances, deux solutions s’offrent à vous. La première : amener de la vaisselle réutilisable. Les assiettes, verres et couverts de la maison peuvent tout à fait convenir pour votre déjeuner. Favorisez également les serviettes en tissu et les gourdes plutôt que les bouteilles.

Autre possibilité, si vous souhaitez éviter de trop vous charger : acheter de la vaisselle jetable biodégradable et compostable. En bois, ramie ou fibre de canne à sucre, ces assiettes et couverts sont solides et résistants à la chaleur.

Enfin, pour transporter tout ça, on oublie le plastique et on se tourne évidemment vers les sacs en tissu.

4. Préserver l’environnement et les écosystèmes

Plutôt agréable de pique-niquer écologique à l’ombre d’un grand arbre, ou au milieu des fleurs. C’est justement la raison pour laquelle il faut faire attention à l’endroit où vous vous installer : pour profiter pleinement de la nature qui vous entoure, veillez à ne pas nuire à cet environnement. Vous risqueriez notamment d’abîmer l’habitat naturel de certaines espèces.

5. Emporter ses déchets après le pique-nique

Vous avez passé un moment parfait dans votre petit coin de nature et il est temps de rentrer. Mais il n’est vraiment pas nécessaire de laisser des vestiges de votre passage sur l’herbe. Pensez à ceux qui, comme vous, ont envie de pique-niquer en famille ou entre amis et qui viendront s’installer au même endroit que vous.

Au moment de repartir, emportez tous vos déchets avec vous. Suivant l’endroit où vous avez déjeuné, un parc par exemple, vous pourrez trouver des zones de tri sélectif avec des poubelles. Dans le cas contraire, ramenez les déchets à la maison et faites le tri chez vous.

À titre d’exemple, pour comprendre l’intérêt de laisser l’endroit propre comme vous l’avez trouvé, une canette met jusqu’à 100 ans à se dégrader dans la nature, 450 ans pour un sac plastique, et jusqu’à 1 000 ans pour une bouteille plastique.