Accidents de ski chez les seniors : la prévention avant tout

0

Chutes, glissades, imprudences, matériel inadapté : les accidents de ski sont à l’origine de 140 000 blessures chaque année en France. Chez les seniors, souvent plus fragiles physiquement, les risques sont plus nombreux. Pourtant, en prenant certaines précautions et avec une bonne préparation, il est possible d’assurer une prévention efficace de ces accidents. Quels sont les principaux risques aux sports d’hiver, et comment les éviter ?

Accidents de ski : les principaux risques

Environ 7 millions de personnes dévalent les pentes enneigées des massifs français tous les hivers. Selon les estimations de l’association Médecins de montagne datant de l’hiver 2011-2012, chaque année en France, 2 % de ces sportifs plus ou moins confirmés sont victimes d’un accident de ski.

Si les débutants sont deux fois plus exposés que les autres skieurs face à ces dangers, les seniors au ski sont également victimes des dangers de la montagne. Des articulations affaiblies, un équilibre parfois moins stable ou encore une mauvaise vue sont autant de fragilités qui rendent les seniors parfois plus vulnérables.

La blessure la plus fréquente demeure l’entorse au genou : elle représente à elle seule 31 % des accidents de ski. Chez les amateurs de snowboard, la fracture du poignet concerne 27 % des blessés aux sports d’hiver. Les ruptures des ligaments croisés touchent quant à elles 12 à 14 000 personnes par an sur les pistes. Une blessure bénigne qui impose tout de même 6 mois sans activité sportive, une opération souvent indispensable et une apparition de l’arthrose, voire une aggravation pour les seniors qui en souffrent déjà.

Les traumatismes crâniens, plus rares (3 % des cas de blessures aux sports d’hiver), sont également une réalité et ont conduit les professionnels de santé à encourager les skieurs au port d’un casque avant de partir à l’assaut des pentes enneigées.

Prévention des accidents : sortez couvert !

Malgré sa grande utilité, le casque n’est utilisé que par 37 % des adultes, contre 97 % des enfants et 72 % des adolescents. Pourtant, les risques d’accidents de ski sont aussi élevés chez les adultes, skieurs souvent plus aguerris qui s’aventurent sur des pistes potentiellement plus dangereuses que leurs cadets.

La prévention des accidents passe aussi par un matériel de qualité, adapté au niveau technique, à la taille et au poids des skieurs. Le réglage des fixations est également essentiel pour limiter les risques en cas de chute ou de choc. Mieux vaut prendre du temps pour choisir du matériel adéquat et confortable, plutôt que de s’élancer sur les pistes avec un équipement trop large ou trop serré, qui vous gênera rapidement. En snowboard comme en ski, les seniors doivent penser à se protéger, en particulier au niveau des poignets, touchés en priorité en cas de chute.

Seniors au ski : préparez-vous en amont

Loisir hivernal par excellence, le ski reste un sport à pratiquer avec précaution, pour éviter toute mise en danger inutile de soi-même ou d’autrui. Quelques règles s’imposent pour éviter les accidents de ski :

  • prévoir une préparation physique environ un mois avant de partir. Course, marche : les exercices choisis doivent servir à renforcer vos cuisses ;
  • s’étirer avant d’entamer sa journée de ski : épaules, bassins, chevilles, poignets, genoux, n’oubliez rien !
  • mangez suffisamment avant votre départ, et pensez à emporter une collation et une boisson pour vous remettre de vos efforts au cours de journée ;
  • la prévention des accidents passe aussi par des pauses régulières ; pensez à vous arrêter en cas de sensation de fatigue ou de douleur musculaire ;
  • porter des lunettes de soleil avec une protection UV3 minimum. Équipez-vous également avec des vêtements adaptés, chauds et permettant d’évacuer la transpiration.

En respectant ces quelques conseils, vous serez rapidement prêts à dévaler les pistes quel que soit votre âge !