Bien manger au ski : que mettre dans l’assiette pendant des vacances à la montagne ?

0

Ski, snowboard, raquettes, ski de fond, ski joering : la pratique des sports d’hiver est gourmande en énergie. Pour être en forme et profiter pleinement des pistes, il est important de bien s’alimenter. Découvrez tous les conseils de Belambra pour bien s’alimenter au ski.

Comment bien manger au ski : les clés pour chaque repas

Durant des vacances au ski, la problématique des apports nutritionnels est d’autant plus importante car l’on s’adonne souvent à des activités fatigantes. Matin, midi, soir : focus sur les aliments à privilégier.

Le petit déjeuner, l’indispensable

On ne le répétera jamais assez, le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée et d’autant plus lorsque l’on s’apprête à pratiquer une activité physique très gourmande en énergie. C’est lui qui vous donnera les apports nécessaires pour affronter les pistes de ski et prévenir les malaises et éventuelles chutes. Pour un petit déjeuner équilibré, il vous faudra :

  • Une portion de fruit, de préférence riche en vitamine C (fruit, jus de fruit pressé ou compote sans sucre) ;
  • Une boisson chaude ;
  • Un laitage (lait, fromage) ;
  • Un produit céréalier comme du pain complet, des céréales, des flocons d’avoine, etc. ;
  • Une petite portion de gras (beurre, fruits sec à coque…).

Vous pouvez également opter pour une version salée en intégrant une tranche de jambon ou un œuf à votre petit déjeuner.

Il ne faut pas hésiter à manger de manière un peu plus que copieuse qu’au quotidien.

Le déjeuner

Optez pour un repas léger avec féculents (pâtes, riz, polenta, pomme de terre, etc.) avec un apport en viande ou œufs (ou une autre source de protéines si vous ne consommez pas de viande). Vous pouvez également opter pour un sandwich aux crudités. Complétez le tout par une petite salade (ou des légumes et/ou des légumineuses si vous mangez un véritable repas), un laitage et un dessert fruité si possible.

Pourquoi miser sur un repas léger à midi ? Essentiellement pour éviter tout sentiment de lourdeur ou de ballonnement une fois de retour sur les pistes. Si vous vous comptez faire la sieste l’après-midi, c’est une tout autre histoire…

Le dîner : faut-il céder aux sirènes des plats d’hiver à base de fromage ?

Les vacances aux sports d’hivers sont bien souvent l’occasion de se faire plaisir avec quelques spécialités de montagne. Raclette, tartiflette, croziflette, fondue savoyarde, berthoud sont autant de plats où le fromage règne en maître et qui ravissent les papilles des gourmands et des gourmets, en particulier le soir. Pour éviter la surdose de gras et une digestion difficile, mangez avec modération.

Astuces : pour une assiette plus équilibrée, n’hésitez pas à remplacer une partie de votre assiette par de la salade et/ou des crudités. Pour des plats comme la raclette, vous pouvez aussi remplacer une partie de la charcuterie par des légumes. Enfin, commencer le repas par un potage ou une soupe qui vous remplira une partie de l’estomac est aussi un moyen d’éviter les excès de gourmandise.

Les soirs sans spécialités montagnardes, misez toujours sur des protéines, des féculents et une portion de légumes.

Sur les pistes, n’oubliez pas la collation

Les sports d’hiver, ça creuse ! Lorsque l’on prévoit de longues sessions de glisse, il est conseillé de prévoir une collation pour recharger les batteries en attendant le déjeuner ou le dîner selon les cas.

Dans un petit sac à dos, glissez au choix un fruit, une barre de céréales, une compote ou des fruits secs. N’oubliez pas non plus de prendre une petite bouteille d’eau dans votre sac. Privilégiez les petits formats afin de limiter l’encombrement.

Attention, même si la tentation est souvent présente en station, évitez de consommer trop de boissons gazeuses, des barres chocolatées ou encore tout ce qui se rapproche de chips. Réservez cela pour l’apéritif !

Et l’hydratation dans tout ça ?

Bien manger au ski c’est bien, mais l’hydratation ne doit pas non plus être négligée. Cela est d’autant plus important en raison de la quantité d’eau que l’on perd durant l’effort et de la sécheresse de l’air à la montagne. Pensez donc à glisser une petite bouteille d’eau dans votre sac à dos et à boire régulièrement avant, pendant et après l’effort, en petites quantités pour éviter tout sentiment de ballonnement.

Si vous avez du mal à boire de l’eau, essayez de contourner le problème en consommant davantage de tisanes, de thé (en quantité limitée car il a un caractère excitant), des potages… en bref, tout ce qui contient de l’eau en grande quantité !

Attention, le vin chaud et autres alcools ont souvent une place sur les tables durant les vacances à la montagne. Évitez les excès car l’alcool diminue votre vigilance sur les pistes et augmente les risques de chuter.

Vacances en Club Belambra : des offres de restauration adaptées à vos besoins

Tous les Clubs et Hôtels Belambra sont dotés d’un restaurant où vous trouverez une large sélection de plats savoureux concoctés par nos chefs. Pendant vos vacances à la montagne, profitez selon les Clubs de plats de saison, plats régionaux, de cuisine du monde ou encore de dîners thématiques. Au sein des Clubs Sélection, vous pourrez même profiter de soirées raclettes. Côté formule, plusieurs alternatives sont possibles. Demi-pension, pension complète, demi-pension liberté : c’est vous qui décidez !

Enfin, les tout-petits ne seront pas en reste, puisqu’ils se verront proposés des plats équilibrés et adaptés à leur âge et à leurs besoins.

Bon à savoir

Ces conseils sont des suggestions. À chacun de les adapter à ses besoins et à son régime alimentaire. Le tout est de ne pas arriver le ventre vide sur les pistes, de bien gérer ses apports en vitamines, glucides et protéines afin d’être en forme pour dévaler les pistes.

Attention enfin à ne pas s’atteler à une activité tout de suite après un repas. Accordez-vous un petit temps de repos.