Comment motiver votre enfant à faire ses devoirs pendant les vacances ?

0

Les vacances permettent de couper de l’école et de profiter de temps de jeux et de détente. Dans ce programme chargé, il faut cependant penser à faire ses devoirs. Réviser les notions apprises en classe permet de solidifier les connaissances et d’appréhender la rentrée sereinement. Le plus difficile est de trouver la motivation pour étudier pendant les vacances.

Étudier pendant les vacances : toute une organisation

Quels que soient le niveau et l’âge de l’enfant, réviser pendant les vacances demande une organisation particulière et surtout une motivation à toute épreuve.

Réviser pendant les vacances : une question de rythme

Il est facile de passer les vacances à ne rien faire, quelle que soit la durée des vacances. Or, il est nécessaire de garder un rythme pour ne pas se retrouver totalement décalé au moment de retourner à l’école. Se lever et se coucher à heures fixes sont une première règle à respecter pour que le cycle de votre enfant ne soit pas perturbé. Ainsi, le corps et le cerveau sont plus enclins à travailler.

Pour que votre enfant révise efficacement pendant les vacances, prévoyez une plage horaire dédiée, qui peut varier de 30 minutes à 2 h de travail scolaire par jour, 6 jours dans la semaine. Il est important que cette plage horaire soit fixe et obligatoire pour installer une routine pendant les vacances. Il est conseillé de faire ses devoirs le matin, car le cerveau est généralement plus concentré. De plus, une fois les devoirs terminés, la journée est à peine entamée donc il reste plein de temps pour jouer ou sortir avec ses amis. Cependant, comme chacun est différent, définissez le moment idéal pour travailler. Si votre enfant est plus efficace en fin de journée, alors réservez ce moment pour les devoirs. L’important est d’enlever toute tentation (TV, téléphone, tablette, etc.) pendant la durée du travail pour une plus grande productivité.

Petite astuce 

Définissez un espace de travail, bien en ordre, pour travailler dans de bonnes conditions.

Vacances scolaires : un temps pour jouer et pour faire ses devoirs

Si le professeur a donné des consignes de travail pendant les petites vacances, alors mieux vaut s’y atteler. L’élaboration d’un planning permet de ne pas s’éparpiller. Il peut s’avérer utile de réviser les cours avant de se lancer dans les devoirs à effectuer, histoire de gagner du temps et d’optimiser le travail scolaire. Après tout, les exercices ne sont là que pour consolider une leçon.

Pendant les grandes vacances d’été, le traditionnel cahier de vacances pourra prendre le relais pour éviter d’oublier toutes les leçons apprises pendant l’année scolaire. Il n’est cependant pas nécessaire de plonger directement dans les révisions pendant les deux mois de vacances. Le mois d’août sera bien suffisant et cela permettra à votre enfant de souffler pendant quelques semaines avant de se remettre au travail.

Faire ses devoirs pendant les vacances en s’amusant

Certes, les cahiers de vacances et les devoirs donnés par les professeurs permettent de travailler les notions vues en cours mais il existe bien d’autres moyens de réviser pendant les vacances, et sans s’en rendre compte.

Jouer pour mieux apprendre

Pour les enfants fâchés avec l’école, les jeux de société s’avèrent de véritables alliés pour étudier de manière ludique. Prenez le temps de jouer pour apprendre. Parmi les jeux les plus classiques, le Monopoly par exemple, permet aux plus jeunes de calculer et d’échanger de la monnaie tout en s’amusant. Le Scrabble est idéal pour l’apprentissage du vocabulaire et de l’orthographe, tandis que le Trivial Pursuit favorise la culture générale sur de nombreux sujets. Il existe bien d’autres jeux de connaissances, comme Les Incollables par exemple. N’oubliez pas les applications mobiles qui peuvent s’avérer plus attrayantes qu’un cahier de vacances. Attention cependant à ne pas laisser votre enfant devant l’écran toute la journée.

Les sorties en famille : un moyen d’apprendre pendant les vacances

Pendant les vacances, on a le temps de se balader et d’apprendre par la même occasion. Que ce soit une promenade en forêt, ou la visite d’un lieu touristique, les sorties favorisent l’apprentissage de l’enfant, d’une façon moins contraignante que les devoirs d’école. Ainsi, les enfants en blocage scolaire n’ont pas l’impression de travailler, et pourtant ils apprennent de nouvelles notions ou consolident celles déjà vues en classe. Au programme, sciences naturelles, histoire, géographie, artisanat, architecture… Le choix est vaste. Choisissez les visites avec vos enfants pour ne créer aucune frustration.