La culture surf sur la côte Ouest française

0

Le surf représente l’un des sports de glisse les plus populaires mais également l’un des plus extrêmes : les surfeurs apprennent à dompter des vagues parfois gigantesques pour une montée d’adrénaline incomparable.
Les origines du surf remontent loin, datant des expéditions du capitaine Cook dans l’océan Pacifique et sa découverte de Hawaii. Mais le berceau du surf restera incontestablement la côte Ouest américaine : nul doute que les Américains sont les précurseurs des sports de glisse et en particulier du surf !
Au fil du temps, ce sport s’est progressivement démocratisé et est arrivé sur nos côtes françaises. Une véritable culture du surf s’est développée autour de ce sport. Belambra fait un tour d’horizon de l’histoire du surf français et vous ouvre les portes de la culture surf.

Le surf sur la côte ouest française : les origines

Afin de comprendre les valeurs de la culture surf, il est important de comprendre les origines et l’histoire du surf en France.
Le surf tel que nous le connaissons aujourd’hui est apparu en France dans les années 50.
Tout est arrivé à l’occasion du tournage d’un film américain. Des Californiens débarquent alors sur la côte ouest avec dans leurs bagages des planches de surf.
Ils adoptent très vite ces « spots » nouveaux pour eux, notamment avec les belles vagues que leur offre l’océan Atlantique.
C’est donc à partir de ce moment que quelques Français adoptent ce sport nouveau pour eux et le développent sur la côte Atlantique, notamment à Biarritz, vivier de la culture surf en France.
En 1960, le premier surf club à Biarritz voit le jour : c’est l’opportunité pour ce sport de se faire connaître auprès d’un plus grand nombre de personnes : premières compétitions lancées, première marque de planche créée, mais aussi première apparition dans les journaux locaux et internationaux de l’époque. Biarritz devient une étape obligée sur les itinéraires des fans de surf.
Les années 80 représentent pour le surf une étape importante : la pratique de ce sport jusqu’alors plutôt marginal devient une pratique de masse.

La culture surf sur la côte Ouest française

La culture surf sur la côte Ouest française a été fortement influencée par la culture surf américaine. En effet, importé en France par les Californiens, le surf représente un vrai mode de vie et développe une culture à part entière.
Dans les années 70, il est associé au mouvement hippie « Flower Power ». Sur la côte Ouest française, la culture surf véhicule les valeurs de mai 68 et de la contre-culture américaine telles que les libertés de penser et d’agir ou encore l’épanouissement personnel. Etre surfeur, c’est aussi défendre la nature et apprendre à la respecter.

Ces valeurs sont toujours d’actualité : en France, dans les années 90, si le surf devient un secteur d’activité à part entière, la culture surf sur la côte Atlantique est toujours présente : protection de l’environnement, épanouissement sportif de la jeunesse…

La culture surf est aussi étroitement liée à la musique : en effet, aux Etats-Unis, lorsqu’on parle surf, on pense musique, telle que celle des Beach Boys. Le surf a même donné son nom à un courant musical, la surf music, qui se caractérise comme voisin du rock’n’roll.

Tous ces ingrédients rendent le surf populaire notamment auprès des jeunes. Lorsque l’on commence à surfer, on adhère au sport de glisse mais on adhère aussi à sa culture.
Ces valeurs ont contribué et contribuent toujours au succès de ce sport : la côte Ouest française est toujours étroitement liée au surf et c’est ce qui en fait sa renommée internationale : les plus grandes compétitions internationales s’y organisent toujours.

Découvrez la culture surf dans le Sud-Ouest avec vos Clubs Belambra d’Hossegor et d’Anglet et profitez d’un séjour vacances en tout tranquillité.