La Sorgue : une rivière atypique du Vaucluse

0

Présente dans plusieurs villes de Vaucluse, la Sorgue est une rivière atypique. Son eau limpide et sa température variant de 12 à 13 degrés en toute saison sont deux de ses caractéristiques qui la rendent unique. Où prend-elle sa source ? Comment a-t-elle participé au développement industriel de la région ? Belambra vous en dit plus sur cette rivière et vous propose quelques activités à faire, notamment lors d’un court séjour.

La Sorgue : un patrimoine historique à part entière

Avec une source située à Fontaine de Vaucluse, la Sorgue est une rivière qui a permis à de nombreuses activités industrielles de se développer dans le passé.

L’eau de la Sorgue au service de l’industrie

L’utilisation de la Sorgue pour des activités industrielles remonte à une époque très ancienne. En effet, très vite, l’Homme a compris que, bien utilisée, l’eau est une source d’énergie mécanique naturelle. Ainsi il a érigé des moulins pour moudre le blé dès le XIIe siècle. À L’Isle sur la Sorgue, l’industrie drapière a pu se développer au XIIIe siècle : les roues à aube que l’on trouve un peu partout dans la ville témoignent de ce temps révolu. L’Isle est ainsi devenue la spécialiste de la filature de soie et des teintureries. Les cités voisines ont elle aussi leur spécialité comme Fontaine de Vaucluse où la papeterie est à l’honneur.

Le Partage des Eaux, point de séparation de la Sorgue

La Sorgue n’est pas une rivière qui suit son cours paisiblement. En plus d’avoir une source intrigante de par son volume d’eau écoulé, elle a la particularité de se diviser naturellement en deux parties en un point situé à L’Isle sur la Sorgue : le Partage des Eaux. Ce lieu est incontournable pour tous les islois comme les vacanciers de passage. À l’été, la clarté et la fraîcheur de l’eau offrent à tous les passants un endroit où se reposer en pleine nature.

À noter : pour les curieux, un sentier d’interprétation de la Sorgue mesurant 1,5 km est accessible à pied ou à vélo. Tout au long de la balade, des panneaux d’information vous donnent des renseignements sur la Sorgue. Le départ se fait au Bassin Bouïgas et le sentier mène jusqu’au Partage des Eaux où des espaces aménagés n’attendent plus que vous.

Isle sur la Sorgue : les activités à faire au fil de l’eau

Outre pour sa célèbre Foire Internationale Art, Antiquité & Brocante qui a lieu chaque année aux alentours du 15 août, L’Isle sur la Sorgue est une destination à privilégier pour tous les week-ends prolongés de l’année. Zoom sur 3 activités à faire en bord de Sorgue ou directement les pieds dans l’eau.

Le circuit des roues à aube de l’Isle sur la Sorgue

Une des choses à faire à L’Isle sur la Sorgue est de partir à la découverte des roues à aube. Autrefois utilisées pour développer l’industrie de la soie et des teintureries, elles n’ont aujourd’hui qu’une fonction décorative et ont chacune leur particularité. Par exemple, la roue de Valabrègue située entre le cours Victor Hugo et le quai Lices Berthelot a la caractéristique d’être entraînée par la plus haute chute d’eau de la ville. Le circuit des roues à aube n’est pas dur à réaliser : 25 minutes sont nécessaires pour faire le tour à pied. Il est possible de le réaliser également à vélo en 10 minutes.

La pêche : des poissons sauvages à foison

La qualité de l’eau de la Sorgue favorise la présence des poissons sauvages. Plusieurs techniques de pêche sont possibles dans cette rivière (moche, cuiller, etc.) mais il faut faire attention avant de se lancer dans cette activité : le réseau de Sorgues étant classé en 1re catégorie piscicole, il bénéficie d’une réglementation spécifique.

La descente de la Sorgue

Pour les plus sportifs : place à la descente de la Sorgue en canoë au départ de Fontaine-de-Vaucluse. La balade dure 2 heures et vous permet de découvrir toute la nature qui entoure la Sorgue. C’est une activité idéale à faire lors des grandes chaleurs.

Les commentaires sont fermés.