L’abbaye de Sénanque, une étape du tourisme en Provence à ne pas manquer

0

Située en Provence, plus précisément à Gordes dans le Vaucluse, l’abbaye Notre-Dame de Sénanque est un monastère habité par des moines cisterciens et ouvert au public. Découvrez-en plus sur cet édifice du XIIe siècle et sur la vie menée par ses occupants.

L’abbaye de Sénanque, un joyau de l’art roman

Pratiquement intacte depuis sa construction, l’abbaye de Sénanque est un édifice typique de l’art cistercien datant du XIIe siècle. Les bâtiments les plus anciens issus du monastère de l’époque sont construits à l’aide de pierres du pays : c’est un lieu incontournable à visiter lorsque l’on fait du tourisme en Provence.

L’histoire mouvementée de l’abbaye de Sénanque

C’est en 1148 que fut fondé Notre-Dame de Sénanque par des moines cisterciens venant de l’abbaye de Mazan, en Ardèche. Trente ans plus tard, l’église est le premier édifice à être construit et ce de manière inhabituelle. En effet, la coutume voulait que les églises soient orientées à l’est : or, celle de l’abbaye pointe vers le nord. La construction du monastère a duré une soixantaine d’années.

En 1544, les guerres de religion ont ravagé le monastère : une partie, le bâtiment des convers, est même entièrement détruite. En 1791, l’abbaye est vendue comme Bien National. Il faut attendre 1854 avant qu’elle ne soit rachetée et que de nouveau une communauté de moines ne vienne s’y installer. Cette dernière sera expulsée du monastère en 1903. Vingt-trois ans plus tard, les moines reviennent y vivre et en repartent pour rejoindre leur maison mère en 1969, sur l’Île Saint-Honorat de Lérins. Sénanque devient alors un centre culturel jusqu’à ce que l’abbaye de Lérins y envoie six nouveaux moines.

La vie des moines cisterciens de l’abbaye

La vie monastique à l’abbaye de Sénanque est aujourd’hui toujours très dure et rythmée principalement par l’alternance d’offices et de temps de travail. La communauté de moines se rassemble sept fois par jour pour prier. Chaque frère travaille également et aide dans la culture du lavandin. En effet, la production de cette fleur bleue est une des caractéristiques de la communauté de Sénanque. Elle est ramassée lors de floraison en juillet/août : les moines en extraient ensuite son huile essentielle. À partir de cette huile, ils produisent différents produits (eau de toilette, brume d’oreiller, etc.) disponibles dans la boutique de l’abbaye.

Qu’est-il possible de visiter à l’abbaye de Sénanque ?

Actuellement, le monastère tel qu’il a été construit au XIIe siècle est accessible à la visite. Plusieurs bâtiments sont ainsi ouverts pour faire découvrir le mode de vie des moines cisterciens et les belles lignes pures de l’édifice. Les bâtiments accessibles au public sont : le dortoir, le cloître, l’église abbatiale, le chauffoir et la salle du chapitre. À noter que lors des visites, il est demandé de respecter la tranquillité et le silence des lieux.

Pour en savoir plus sur l’abbaye de Sénanque et préparer votre visite (accès, horaires de visite…), n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet qui lui est consacré.

Se rendre à l’abbaye de Sénanque

Le monastère est accessible en voiture depuis Gordes. Un parking est mis à disposition pour les visiteurs : il est situé à cinq minutes à pied de l’entrée. Il est également possible de laisser sa voiture dans le village de Gordes et de rejoindre le monastère à pied (temps de marche de 30 à 45 minutes).

Les commentaires sont fermés.