Partir en vacances entre amis : des conseils pour un voyage sans nuage

0

Cette année, vous passez vos vacances entre amis. Si les sorties et les barbecues s’annoncent déjà prometteurs, la vie en communauté n’est pas toujours rose, et le séjour peut vite tourner au cauchemar. Mode d’emploi pour profiter de votre séjour sereinement et sans prise de tête.

Vacances entre amis : écoutez-vous les uns les autres

Vos amis, vous les aimez, vous les connaissez depuis des années, parfois depuis toujours, et vous avez partagé vos meilleurs moments avec eux. Sur le coup, partir en vacances entre amis vous est apparu comme une brillante idée mais avec le recul, vous avez peur que les caractères et les envies de chacun soient incompatibles et que le séjour tourne au fiasco.

Première règle d’or pendant vos vacances : laisser chacun s’exprimer et prendre toutes les décisions ensemble, en respectant les envies de chacun. Restaurant de fruits de mer ou bar à salade ? Randonnée ou après-midi à la plage ? Laissez chaque vacancier donner son avis et choisissez l’option qui remporte le plus de suffrages. Attention cependant à ne pas toujours léser les uns au profit des autres. Si deux de vos amis sont des mordus d’escalade ou tiennent absolument à faire du ski nautique, pourquoi ne pas tous se motiver pour leur faire plaisir ? N’oubliez pas l’objectif de votre séjour : vous détendre, et profiter, sans stress ni tension.

Les bons comptes font les bons amis

Pour éviter que l’argent ne devienne une source de tension ou de malaise pendant vos vacances entre amis, abordez le sujet avant même de partir. Quel est le budget à prévoir pour les courses ? Comment financer les sorties diverses ? Chacun doit-il forcément payer pour les couches du petit Théo ? Définissez également un mode de fonctionnement :

  • Chacun paie un repas, l’essence, une activité…Tout est répertorié dans un tableau, et les comptes sont faits à la fin du séjour ;
  • Mise en place d’une cagnotte avec une participation égale de chacun ;
  • Chacun paie une partie pour que les dépenses soient à peu près équivalentes.

Tout est une question de logique : pour les courses par exemple, votre ami célibataire n’a pas à payer la même somme que vous qui êtes venu avec votre conjoint et vos trois enfants. Restez juste, n’hésitez pas à en parler si besoin, et ne laissez pas de rancœur ou de souci financier s’installer, au risque d’envenimer vos relations amicales pendant toutes les vacances… Voire après votre retour, pour les plus rancuniers.

Vaisselle, courses, lessives : pas de vacances pour le ménage

Bien sûr, vous êtes venus pour vous détendre, rompre avec le quotidien, et vous donner un peu de répit. Mais rappelez-vous que vos amis sont venus exactement pour la même chose, et qu’il n’y a pas de raison que les mêmes personnes s’occupent toujours des corvées. Si nécessaire, organisez un planning où vous indiquerez qui fait quoi, et quand, en veillant à être équitable.

Ne poussez pas le concept jusqu’à l’absurde : si Julie est une catastrophe irrécupérable en cuisine, dispensez-la de cette tâche et attribuez-lui plutôt la vaisselle ou la lessive. Une décision qui simplifiera vos vacances entre amis et vous évitera une éventuelle intoxication alimentaire.

Les enfants de mes amis sont mes amis

Certains membres de votre groupe d’amis sont venus avec leurs enfants. L’ambiance « colonie de vacances » n’est pas exactement ce que vous imaginiez pour vous détendre mais tout va bien ; ils mettent de l’ambiance dans la maison et débordent d’énergie pour les activités.

Quoi qu’il arrive, ne jugez pas l’éducation que vos amis donnent à leurs enfants et ne vous mêlez pas de leurs disputes ; c’est le meilleur moyen de vous fâcher avec eux. Si Louise mange son 4e esquimau de la journée, regarde la télé jusqu’à 2 h du matin et que ça ne dérange pas ses parents, dites-vous que ça ne doit pas vous déranger non plus. Ce n’est pas non plus une raison pour céder à tous leurs caprices : tout est une question de dialogue, avec l’enfant ou avec ses parents si celui-ci refuse d’écouter.

Respecter le rythme de chacun

L’autre pilier de la vie en communauté avec l’écoute, c’est bien entendu la tolérance. Certains se lèvent aux aurores quand d’autres préfèrent faire la grasse matinée, certains préfèrent lézarder sur la plage du matin au soir tandis que les autres préfèrent enchaîner les musées et les sites historiques. Gardez à l’esprit que la vie en communauté est basée sur le respect et sur la tolérance, en particulier pendant les vacances. Ne fixez pas d’heures précises pour prendre le petit-déjeuner, sortir ou prendre vos douches. Respectez le rythme des vacanciers, sans mettre de pression au groupe.

Pour partir en vacances avec ses amis sans saturer, la meilleure solution reste de s’octroyer des petits moments seuls ou avec son compagnon et ses enfants. Balade matinale, dîner en amoureux, après-midi shopping : prenez le temps de respirer pour mieux retrouver votre clan par la suite.