Pyrénées, Rhône-Alpes, Alsace : zoom sur les meilleures stations thermales

0

Vous cherchez la destination idéale pour profiter de votre prochaine cure thermale ? Belambra vous propose de partir dans les Pyrénées, en Rhône-Alpes et en Alsace à la découverte de stations thermales exceptionnelles dont la réputation n’est plus à faire.

Les meilleures cures thermales des Pyrénées

Les Pyrénées sont célèbres depuis des siècles pour les vertus de leurs eaux et de leur air si pur, qui convient parfaitement aux curistes souhaitant traiter des problèmes rhumatologiques. Belambra vous emmène dans les stations thermales les plus fréquentées des Pyrénées : la station thermale de Barbotan-les-Thermes située au cœur du Gers, la station de Luchon en Haute-Garonne et les thermes de Balaruc-les-Bains.

La station thermale de Balaruc-les-Bains

Proche de la mer Méditerranée, l’établissement de Balaruc-les-Bains est la première station thermale de France. Spécialisée dans les traitements en rhumatologie et la phlébologie, la station thermale accueille plus de 45 000 visiteurs chaque année. Ces thermes de 16 000 m2 proposent notamment des bassins de soins collectifs, des secteurs de soins d’hydrothérapie indépendants, et le fameux soin à la boue thermale (développé et breveté par l’établissement).

La station thermale de Barbotan-les-Thermes

La station thermale de Barbotan-les-Thermes est devenue une référence incontournable dans le traitement de la rhumatologie et de la phlébologie grâce à la boue végéto-minérale naturelle qui est irriguée en permanence par l’eau thermale. En complément des différentes cures thermales, un spa de 400 m² prodigue un large éventail de soins pour le visage et le corps. La station thermale propose même des ateliers pour soigner les pathologies veineuses avec une rivière « nouvelle génération ». Pas étonnant avec ces équipements dernier cri que la station thermale de Barbotan-les-Thermes se place au 6e rang des cures thermales européennes en termes de fréquentation.

La station thermale de Luchon

Ouverts au public de mars à novembre, les thermes de Luchon sont fréquentés, chaque année, par de nombreux curistes (12 146 en 2014). Ils profitent des eaux les plus sulfurées des Pyrénées, des boues thermales soufrées et de soins de vapeur dirigée, mais égale­ment du plus grand « Vaporarium » d’Europe. Ce hammam natu­rel unique se présente sous la forme d’un long couloir de 150 mètres de galeries souter­raines naturelles, et aménagées pour le confort du visiteur.

Les meilleures cures thermales en Rhône-Alpes

En 3e position, la région Rhône-Alpes n’est pas en reste dans le secteur des cures thermales. Avec son paysage montagneux, elle bénéficie de sources d’eau thermales particulièrement bénéfiques pour l’organisme. Parmi elles, la cure thermale d’Evian-les-Bains et celle de Montbrun-les-Bains, un village perché entre le Mont Ventoux et le Lubéron.

La station thermale d’Évian-les-Bains

Connue pour son eau commercialisée aussi bien en parapharmacie qu’en grandes surfaces, la station d’Évian-les-Bains opère dans les domaines de la rhumatologie, des infections urinaires et digestives. Idéalement situés au bord du lac Léman et au pied des Alpes, les thermes de la ville, entièrement rénovés, proposent désormais un espace d’eau « Aqua », un pôle bien-être « Wellness » et un centre de fitness. Parfait pour se ressourcer dans un cadre naturel verdoyant où vous pourrez respirer l’air pur et vivifiant des Alpes.

La station thermale de Montbrun-les-Bains

Reconstruite et repensée il y a dix ans, la station thermale de Montbrun-les-Bains coule des jours heureux si l’on en croit le directeur de l’établissement, Frédéric Pradez : « Je crois que le secret de Montbrun est dû à la conception de l’établissement car on a pris le contre-pied de ce qui se fait classiquement. Notre parti pris a été de créer un établissement de remise en forme (spa) et d’y accueillir ensuite des soins médicalisés. Ce qu’on voit le plus souvent c’est le contraire, à savoir des stations thermales dans des locaux anciens où on crée ensuite un centre de remise en forme ». Montbrun-les-Bains, c’est en effet deux secteurs refaits à neuf : la station thermale et le centre de remise en forme. Spécialisée dans le traitement des infections des voies respiratoires, la station thermale dispose même depuis 2001 d’un service de rhumatologie.

Les meilleures cures thermales en Alsace

On connaît surtout l’Alsace pour ses maisons à colombages ou son vignoble mais cette région est également une terre de bien-être qui abrite deux sources thermales de grande qualité, à savoir la station de Morsbronn-Les-Bains et celle de Niederbronn-Les-Bains.

La station thermale de Morsbronn-les-Bains

Les thermes de Morsbronn-les-Bains sont recommandés aux patients souffrant de douleurs articulaires ou de traumatismes osseux, d’arthrose ou de rhumatisme. L’atout de cet établissement : il a été récompensé en 2007 par le prix de l’innovation, pour sa valorisation écologique des boues thermales. Ces dernières sont en effet recyclées et mélangées à des déchets verts, afin de produire un compost naturel. Éco-citoyens, Morsbronn-les-Bains est la station thermale qui vous convient.

La station thermale de Niederbronn-les-Bains

Les thermes à Niederbronn-les-Bains se situent dans le Parc National Régional des Vosges du Nord, classé réserve naturelle de biosphère par l’Unesco. La station de Niederbronn-les-Bains se réfère à un long passé thermal, puisque son eau est connue et utilisée depuis les Romains, il y a plus de 2 000 ans. À l’instar de la station de Morsbronn-les-Bains, l’établissement thermal bas-rhinois propose des soins pour les rhumatismes et l’arthrose des membres (hanches, genoux, épaules).

Le saviez-vous ?
La France compte 108 stations thermales et 770 sources habilitées. Et pas moins de 550 000 personnes ont fait le choix de faire une cure thermale en 2015.