Les régions viticoles : la carte de France des vignobles

0

Oscar Wilde disait « Les Français sont si fiers de leurs vins qu’ils ont donné à certaines de leurs villes le nom d’un grand cru ».

La France regorge de régions viticoles. Du Nord au Sud, d’Est en Ouest, le terroir français offre des vins singuliers se distinguant par leurs bouquets, leurs robes et leurs mises en bouche.

Amateurs de « nectar », Belambra dresse pour votre plus grand plaisir, une carte des principaux vignobles français.

Découvrez les appellations des vins de Bourgogne, de Bordeaux, de la Vallée du Rhône, d’Alsace et du Beaujolais.

La Bourgogne : une région viticole d’exception

Le vignoble bourguignon

Le vignoble bourguignon représente 3% du vignoble français.
Ce sont quasi 28 000 hectares de vigne qui, repartis sur 5 régions viticoles – Chablis et Grand Auxerrois, Côte Chalonnaise et Couchois, Côtes de Nuits et Hautes Côtes de Nuits, Côtes de Beaune et Hautes Côtes de Beaune, Mâconnais – produisent des vins dont les noms seuls suffisent à évoquer l’exception.

La situation géographique de la Bourgogne offre un climat semi-continental, idéal pour les vignes : un hiver assez long permettant le repos des vignes, un printemps clément et pluvieux favorable au développement de la vigne et un été ensoleillé et chaud essentiel à la maturation des raisins.

Les sols argilo-calcaires de la Bourgogne permettent à certains cépages tels que le Pinot Noir et le Chardonnay de donner naissance à des vins dont la finesse n’est plus à démontrer.

Les principales appellations

Ce grand vignoble français est réputé pour ses Appellations d’Origine Contrôlée, AOC.
Il ne compte pas moins de 100 appellations, dont 33 appellations Grands Crus (Corton, Romanée Conti, Chambertin …), 44 appellations Villages (Chablis, Pommard …) et 23 appellations Régionales (Bourgogne Aligoté …).

Qu’ils soient blancs ou rouges, distinction, caractère et grande richesse aromatique sont les principaux attributs des vins de Bourgogne.

Une région viticole phare du patrimoine français à découvrir lors d’un séjour à l’hôtel Belambra Villemanzy.

Le bordelais : un vignoble à la renommée mondiale

Le vignoble bordelais

Fort de 20 siècles d’histoire, ce vignoble de 113 000 hectares est l’un des plus anciens.

Il bénéficie d’un climat océanique tempéré ; l’influence du Gulf Stream, courant marin chaud, permet de réguler les températures de la région tout au long de l’année.
Protégée des vents par la forêt de pins, cette région viticole offre les conditions requises pour un vignoble d’exception.

La diversité et la qualité des sols de la région de Bordeaux permettent la culture de nombreux cépages rouges tels que le Cabernet-franc, le Merlot, le Cabernet Sauvignon, et de cépages blancs notamment le Sauvignon, le Muscadelle et le Sémillon.

Les principales appellations

Le vignoble bordelais compte 57 Appellations d’Origine Contrôlée.
Certaines sont prestigieuses comme les grandes appellations : Margaux, Pomerol, Saint-Emilion, Sauternes, Pauillac…
D’autres appellations sont moins réputées mais méritent tout autant d’attention notamment l’Entre-Deux-mers, le Fronsac, Le Cadillac.

Découvrez l’histoire de cette région viticole française et dégustez des vins d’exception lors d’un séjour dans le Club Belambra « Les Cavales ».

La Vallée du Rhône : la région des vins de caractère

Un vignoble aux portes du soleil

Le vignoble de la Vallée du Rhône représente 71 000 hectares de vigne repartis en 27 cépages, pour 3,1 millions d’hectolitres récoltés.

Cette région viticole française est divisée en 2 grands secteurs : la Vallée du Rhône septentrionale située au nord de Valence, et celle méridionale au sud de Montélimar.

Au nord de Valence, les sols granitiques et schisteux disposés en coteaux, associés au climat continental de cette région, permettent l’expression des cépages Marsanne, Roussanne, Viognier pour les blancs, et du cépage Syrah pour les rouges.

Au sud de Montélimar, le climat méditerranéen et les sols apposés sur un substrat calcaire (terrasses à galets roulés, sols rouges argilo-sableux et molasses) permettent notamment de cultiver les cépages Grenache, Syrah, Mourvèdre, Clairette et Cinsault.

Les principales appellations

Des vins fruités, gorgés de soleil, racés et équilibrés, répartis en 26 appellations.
Du Nord au Sud, elles s’appellent … Côte-Rôtie, Condrieu, Château-Grillet, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage, Cornas, Rasteau, Gigondas, Vacqueyras, Chateauneuf-du-Pape et Tavel.

Une région au patrimoine historique et viticole à découvrir lors d’un séjour dans l’un des Clubs Belambra « Le Domaine de Mousquety », « Lou Castel » et « Les Vans ».

L’Alsace : berceau des grands blancs

Le vignoble alsacien : une terre de contraste

Terre de vignes depuis l’époque romaine, la route des vins d’Alsace date de 1953.

Ce vignoble traverse 67 communes sur une distance de 170 km, bénéficiant ainsi d’une grande diversité des paysages, des expositions, des terroirs et des sols (calcaire, schiste, ardoise, sable, argile, marne bleue… ).

Cette richesse du terroir, ainsi que le climat sec et ensoleillé de la région (une des pluviométries les plus faibles de France) contribuent à la typicité du vin d’Alsace.

Le vignoble alsacien représente :

  • une superficie de 15 570 hectares de vigne ;
  • 1,15 million d’hectolitres de production annuelle ;
  • 91 % de vins blancs et 9 % de rouges ;
  • 18% de la production française de vins blancs AOC (hors effervescents).

Vins d’Alsace : les appellations d’origine contrôlée

Le vignoble alsacien compte 3 catégories d’AOC ; l’AOC Alsace, l’AOC Alsace Grands Crus et l’AOC Crémant d’Alsace.

La première appellation regroupe 7 cépages reconnus : Muscat, Sylvaner, Pinot Blanc, Pinot Gris, Pinot Noir, Riesling et Gewurztraminer.
L’AOC Alsace Grands Crus rassemble 51 grands crus issus de 4 cépages autorisés que sont le Riesling, le Pinot Gris, le Gewurztraminer et le Muscat.

En parallèle de ces AOC, 2 mentions légales spécifiques ont été déterminées par Décret ministériel du 1er mars 1984 : les « Vendages Tardives » et les « Sélections de Grains Nobles »

Amateurs de grands blancs, découvrez cette route des vins en profitant d’un hébergement en plein cœur du vignoble alsacien au Club Belambra « Les Cigognes » à Albé.

Le Beaujolais : une région viticole quelques fois sous-estimée

Un vignoble de coteaux

Situé entre Lyon et Macon, le vignoble du Beaujolais, dont certains monts peuvent culminés jusqu’à 1000 m, s’étend sur 55 Km et se délimite à l’Ouest par le Massif central et à l’Est par la plaine de la Saône. Les ceps de ce vignoble ont la particularité de n’être jamais cultivés en plaine, mais en pentes douces, afin de ne rien perdre de l’ensoleillement.

La viticulture du Beaujolais répond ainsi à une topologie et à des caractéristiques géologiques particulières.
Les sols argilo-calcaires, gréseux et peu profonds au Sud, acides et cristallins sur les hauteurs et granitiques au Nord, abritent un seul cépage, le Gamay Noir à jus blanc. Cet unique cépage donne vie à l’ensemble des appellations du Beaujolais.

Les appellations du Beaujolais

Cette région viticole, ne se limite pas à la production du Beaujolais nouveau, connu à travers le monde.
Bien au contraire … Elle répertorie 12 AOC nommées Brouilly, Chiroubles, Côte-de-Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Saint-Amour, Chénas, Régnié, Beaujolais et Beaujolais – Villages.

Epicuriens, amateurs de vins, amoureux de nature, visitez les vignobles français et partez à la découverte d’un patrimoine reconnu à travers le monde.