Respecter la nature en randonnée : les gestes à adopter

0

Vous partez en randonnée en montagne ? Attention : il est essentiel de respecter la biodiversité lors de votre escapade. La nature est en effet plus fragile qu’elle n’y paraît et recycle difficilement les déchets. Le point sur les éco-gestes à adopter lors de votre marche en montagne.

Emprunter le bon chemin

Afin de ne pas détériorer la biodiversité et respecter la nature, des chemins balisés existent. Leur but est d’orienter les marcheurs et les inciter à ne pas abîmer la faune et la flore sur leur passage. Veillez ainsi à emprunter le chemin prévu pour les randonneurs et à respecter les interdictions d’accès à certaines zones.

Si vous êtes en voiture, circulez uniquement sur les voies autorisées et garez votre véhicule aux endroits indiqués.

Protéger la faune et la flore

La faune et la flore en montagne sont soumises à des conditions climatiques difficiles. Pour assurer leur maintien et leur survie, il est nécessaire d’adopter un comportement éco-responsable :

  • En règle générale, il est préférable de ne pas cueillir de fleurs ou de plantes. À la place, préférez une jolie photo qui, elle, ne fanera pas ;
  • Portez une attention toute particulière aux milieux fragiles et/ou humides, où peuvent se trouver des tourbières qu’il ne faut pas piétiner ;
  • Cueillez des champignons et des baies en quantité raisonnable, et seulement dans les zones autorisées ;
  • Ne jetez pas vos cigarettes dans la nature. Elles mettent en effet douze ans à se dégrader et contiennent des composants toxiques pour la nature ;
  • N’allumez pas de feux, sauf dans les zones autorisées ;
  • Ne jetez pas de déchets sur le sol. S’il n’existe pas de poubelles à proximité, ressemblez vos détritus dans un sac en plastique recyclable et jetez-le à la fin de votre marche.

Pour respecter la nature et ne pas l’endommager durant votre randonnée, ne touchez à rien et profitez-en plutôt pour l’admirer et la photographier. Si chaque randonneur cueillait des plantes, cassait des branches ou jetait des pierres, la nature serait en effet rapidement détériorée.

Bon à savoir : certaines fleurs rares sont protégées. En cas de cueillette, vous encourez une amende de 1 500 euros.

Attention aux animaux sauvages

Respecter la nature en randonnée passe aussi par la protection des animaux sauvages. Ils sont en effet les premiers habitants du territoire, et vous seriez peut-être tenté de les approcher durant votre escapade. Attention : il est important de ne pas les toucher. Une mère qui sentirait l’odeur de l’homme sur son petit pourrait en effet l’abandonner. De même, restez silencieux lorsque vous les apercevez afin de ne pas les effrayer. Pour cette raison, il est généralement conseillé de ne pas emmener son animal de compagnie. Il pourrait aboyer en voyant des animaux sauvages et mal s’adapter aux règles de cohabitation avec la faune locale.

Les produits biodégradables comme les pelures de fruits doivent également être jetés dans une poubelle, afin que les animaux sauvages ne prennent pas l’habitude d’être nourris par l’homme.

Penser aux habitants de la montagne

La montagne est un territoire où les touristes sont des invités. Si ce milieu appartient à tous (habitants, promeneurs et animaux), il est important de respecter les droits de chacun. Veillez ainsi à :

  • Refermer les portes et fenêtres des refuges et cabanes où vous faites une halte ;
  • Fermer les barrières des clôtures derrière vous afin de ne pas laisser le bétail s’échapper ;
  • Ralentir à l’approche des troupeaux.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour profiter au maximum de votre escapade sans dégrader votre environnement. Bonne marche !

Les commentaires sont fermés.