Villages médiévaux de France : les incontournables

0

Vestiges d’une autre époque, les villages médiévaux renferment un pan important de l’histoire de nos villes actuelles. En plus d’être de véritables musées à ciel ouvert, ces villages se démarquent aussi par leur charme et leurs beautés. Amateurs d’Histoire, de légendes, de ruelles pavées et de monuments historiques : découvrez les plus beaux villages médiévaux de France.

  • Rocamadour, dans le Lot

Le département du Lot compte des dizaines de sites et vestiges médiévaux, avec Rocamadour en tête de peloton. Semblant dégringoler d’une falaise de 150 m de haut, le village se démarque par une histoire ancienne, avec ses nombreuses grottes préhistoriques. Plus proches de nous, de nombreux vestiges, des ruelles pavées et étroites et les échoppes aux devantures datées font de ce village médiéval l’un des plus beaux villages de France.

À noter qu’en juillet, le festival « les Médiévales » invite les curieux à festoyer autour d’une ambiance et d’animations médiévales.

  • Carcassonne, dans l’Aude

Reconnaissable de loin grâce à ses remparts dressés autour de la ville, la cité de Carcassonne fait également partie des incontournables parmi les villages médiévaux en France. Sa double enceinte de 3 km de long et comptant 52 tours lui a valu son classement au patrimoine mondial de l’Unesco. Au-delà de cette particularité architecturale, de ses rues et de ses boutiques peuplées de curiosités, impossible de passer à côté de la basilique Saint-Nazaire, du château comtal et de l’église Saint-Gimer.

Carcassonne se démarque également par son tournoi estival de chevalerie et son prestigieux festival de musique, aussi organisé en été.

  • Balazuc, en Ardèche

Labellisé « village de caractère », le village de Balazuc compte aussi parmi les membres de l’association des Plus beaux villages de France. Place forte à l’époque gauloise, le site est remarquable pour ses remparts médiévaux, son donjon et son château bâti au XIe siècle puis agrandi au XIIIe siècle. L‘église Notre-Dame de Balazuc, la ruine de la Chapelle funéraire Saint Jean-Baptiste sont autant de lieux à découvrir durant vos pérégrinations.

  • Cordes sur Ciel, dans le Tarn

Bâtie en 1222 par Raymond VII de Toulouse, la cité médiévale de Cordes, devenue Cordes-sur-Ciel en 1993, est l’une des étapes du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Accueillant chaque année de nombreux visiteurs, le village organise tous les ans au 14 juillet une fête faisant la part belle au Moyen Âge. À voir absolument durant votre escapade : les quatre enceintes et la porte des Ormeaux, de la Jane et de l’Horloge qui encadrent la ville, le puits de la Halle profond de 100 mètres, la maison du Grand Veneur, imposante bâtisse en grès sculptée, l’église Saint-Michel au style gothique méridional ou encore le lieu-dit du Pied-Haut, offrant un panorama sur l’ensemble de la bastide.

  • Belcastel, dans l’Aveyron

Surplombé par les tours carrées de son château datant du IXe siècle, le village médiéval de Belcastel est un site touristique majeur du département. Sauvegardé grâce à la volonté de Fernand Pouillon, architecte et urbaniste local, le site accueille chaque année une foule de curieux, pour ses vestiges médiévaux, mais pas que. Deux galeristes new-yorkais tombés amoureux des lieux ont pris possession du château et y exposent des œuvres originales de Tim Burton, ainsi que des objets médiévaux. Un mélange insolite mais pas si improbable.

  • Saint-Guilhem-le-désert, dans l’Hérault

Classé parmi les Plus beaux villages de France, le bourg de Saint-Guilhem-le-Désert a conservé son aspect médiéval depuis sa fondation au VIIIe siècle. Son abbaye est érigée en 804 et accueille un morceau de la Croix du Christ, attirant de nombreux dévots et menant au développement d’une agglomération autour du petit bourg. Au-delà de son abbaye, le village se démarque par le Pont du Diable enjambant l’Hérault, les tours de ses prisons et ses ruelles enrichies d’arcades.

Tous les ans en juin, le village organise des fêtes médiévales très populaires, avec des animations permettant aux hôtes de remonter le temps.

  • Le Mont-Saint-Michel

Place forte militaire au Moyen-Âge, le Mont-Saint-Michel constitue un ensemble architectural exceptionnel. Au-delà de sa situation géographique remarquable, le site est classé depuis 1979 au patrimoine culturel et naturel de l’humanité par l’Unesco. Et ses trois millions de touristes annuels ne s’y trompent pas : ses remparts, ses tours, sa Grande Rue, ses maisons classées monuments historiques et ses bastions font la réputation du Mont-Saint-Michel. N’hésitez pas à vous promener sur les remparts de la ville pour découvrir un vestige historique unique ainsi qu’un sublime panorama sur la baie.

Une autre échappée : Le Mont Saint-Michel
  • Pérouges, dans l’Ain

Village médiéval réputé, Pérouges est l’attraction touristique phare du département. Ancienne cité de tisserands préservée par une double enceinte restaurée de remparts, le village compte encore plusieurs demeures des XVe et XVIe siècles, ainsi que des rues en galets et une église fortifiée. Restaurée au XXe siècle, Pérouges se démarque par son hôpital médiéval, ses maisons (Bache, Gerlier, Mandon), ou encore sa place de la Halle au cœur de la ville. Les rues du Prince, du Tambour, des Contreforts accueilleront vos errances, à moins que vous ne préfériez entrer dans une échoppe pour admirer les métiers d’antan.

Les commentaires sont fermés.