Alba la Romaine : un village de caractère au cœur de l’Ardèche

0

Alba la Romaine est un village perché à 190 mètres d’altitude, situé au cœur de l’Ardèche.

Partez à la découverte de cet ancien village de caractère au patrimoine historique d’une grande richesse.

Une ancienne cité antique

Alba la Romaine est une ancienne cité antique au passé surprenant.

Genèse

L’histoire d’Alba la Romaine remonte à l’époque gallo-romaine, période durant laquelle elle portait le nom d’« Alba Helviorum ». À cette époque, la cité s’étendait sur une trentaine d’hectares aux pieds de l’actuel village d’Alba la Romaine et elle est restée pendant longtemps la capitale du peuple Helvien.

Entre le Ier et le IVème siècle, le village jouit d’une certaine prospérité et devient même un siège épiscopal. Cependant, cette période va être de courte durée et Alba la Romaine va petit à petit perdre son rayonnement au sein de la région. Le siège épiscopal sera ainsi transféré à Viviers, une ville voisine. Les invasions barbares qui suivront et le climat d’insécurité régnant au sein de la ville, vont rapidement conduire à l’abandon et à la désertion d’Alba la Romaine, la conduisant ainsi à la ruine.
Au fil du temps, la nature a repris ses droits et les habitants restants se sont rassemblés sur un site correspondant à l’emplacement de l’actuel château.

Des vestiges témoins du passé

Bien qu’ayant été déserté il y a longtemps, l’ancien site d’Alba la Romaine a laissé des traces prégnantes que l’on peut encore observer aujourd’hui. Ces dernières ont été découvertes grâce aux vignerons locaux qui, en plantant des nouveaux cépages, ont retrouvé des vestiges datant de l’époque gallo-romaine. Pierres de taille, colonnes, mosaïques, fragments de marbre, pièces de monnaies ou encore statues, les sols regorgeaient de traces du passé.
Les fouilles archéologiques qui ont été menées entre 1980 et 2000 ont permis de dégager un site d’une beauté exceptionnelle en plein cœur de l’Ardèche. L’exploration du site a notamment permis de découvrir :

  • un centre monumental : ce dernier abrite des édifices à vocation vraisemblablement administrative, civique, religieuse ou encore économique  autour d’un forum ;
  • un sanctuaire impérial ;
  • un ancien théâtre romain pouvant accueillir jusqu’à 3 000 personnes ;
  • des zones d’habitation et notamment des maisons luxueuses au sud de la ville ;
  • des boutiques.

L’ancien village avait la particularité de ne pas être entouré par des remparts.

Alba la Romaine contemporaine

Au Moyen-Âge, « Alba Helvorium » devient « Aps » et le village migre sur le rocher qui domine l’ancien site. C’est à cet endroit que l’on peut d’ailleurs découvrir l’actuel village d’Alba la Romaine.

Le Moyen-Âge marque une période de renouveau pour le village. Au XIème siècle, la construction du château est amorcée. Un donjon voit tout d’abord le jour, puis il sera progressivement suivi d’une tour et d’un véritable château qui sera détruit et reconstruit à maintes reprises. Les dernières grandes phases de modifications du château datent des XVIIème et XVIIIème siècles. Au cours des siècles, plusieurs familles de seigneurs ont successivement occupé les lieux à l’image de la famille d’Aps, des Deux-Chiens ou encore celle de la Beaume de Suze.
La construction de l’Église Saint-André – adossée à un mur d’enceinte – et de la Tour de l’Horloge – construite au début du XIVème siècle sur l’une des places principales dédiées aux foires commerçantes de l’époque – a également contribué à la renaissance d’Alba la Romaine.

Le nouveau village s’est développé autour de son château et de ses principaux édifices, se transformant au fil du temps en un véritable village de caractère. Le centre-ville s’est doté de rues pavées et étroites, de passages voûtés et de cours que l’on prend plaisir à découvrir et à parcourir encore aujourd’hui. Les pierres calcaires et le basalte noir que l’on retrouve en de multiples endroits et particulièrement sur les anciennes habitations, ne manqueront pas de vous charmer lors de la visite d’Alba la Romaine.

N’hésitez à pas à arpenter les rues  d’Alba la Romaine ou son site archéologique lors de votre séjour dans l’un des Clubs Belambra