Engagement en faveur du Développement durable

 

Mesurer l'impact de notre activité

 

Bilan Carbone® des Clubs :

En s’appuyant sur la méthodologie de référence de l’Ademe, Belambra a réalisé le Bilan Carbone ® de son parc en 2007. Cette méthode permet d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre directes ou indirectes dégagées par l’activité des Clubs de vacances.

 

Méthodologie :

Quatre sites implantés dans des zones climatiques différentes et représentatives du parc ont été audités. Sur cette base, une extrapolation a permis d’obtenir un total général estimé du parc. Les émissions du parc sont ainsi estimées à 47 000 tonnes équivalent CO2 (Teq CO2) annuelles.

Les postes liés aux transports et aux consommations d’énergie sont les plus fortement émetteurs*. Faute de pouvoir modifier rapidement l’impact des transports, Belambra s’est engagée à agir prioritairement sur les bâtiments (consommations d’énergie, d’électricité) et les flux entrants.

 
  • Transports/ déplacement des personnes* : trajets des vacanciers et du personnel Belambra du siège et des sites.
  • Energie interne : consommations d’énergie des Clubs.
  • Matériaux entrants : produits de restauration, froid, hors emballages

 

Emissions du parc de véhicules Belambra :

Au 30 septembre 2009, 27% des véhicules du parc Belambra sont classés en catégories B ou C (émettant de 101 à140 g CO2/ km) et 15% des véhicules sont électriques.
L’objectif est de référencer davantage de nouveaux véhicules dans ces catégories lors du renouvellement progressif du parc.

*Selon la classification étiquette Energie / CO2 de l’ADEME.

 
 

Nos priorités

 

L’implantation des Clubs Belambra en plein cœur de la nature nous conduit quotidiennement à la préserver et à la valoriser sur le long terme.

La démarche Développement durable s’articule ainsi autour des priorités suivantes:

  • Réduire l’impact CO2 de l’activité des Clubs.
  • Veiller à développer une bonne gestion environnementale des sites (déchets, pollutions), diminuer les factures eau et énergie sans nuire au confort des vacanciers.
  • Améliorer et mettre en valeur l’environnement du site au sens large, contribuer à l’attractivité du territoire.
  • Développer des projets de nouveaux Clubs innovants en matière de qualité environnementale et architecturale.
  • Politique sociale : offrir au personnel des sites et aux saisonniers des conditions de travail optimales (sécurité, hébergement, fidélisation).
 
 
 

Nos axes de travail

 

Rénovation des Clubs :

Belambra s’attache à moderniser les Clubs et à mettre les installations en conformité avec les nouveaux standards Nouvelle Génération (prestations, confort), tout en incluant de nouvelles préconisations environnementales. Ces actions concernent aussi bien le choix d’équipements de chauffage, de robinetteries économes, de revêtements de sol, ou encore s’assurer du traitement des déchets de chantier.

Belambra a fait le choix de référencer des peintures écologiques (NF Environnement ou Ecolabel Européen), choisir de préférence des revêtements de sol moins impactant pour l’environnement (près de 8000m² de dalles de moquette écologique posées à ce jour, représentant 90 tonnes de CO2 compensées grâce au programme Climate Care). L’éclairage des Clubs est progressivement réalisé en lampes basse consommation. Le tri des déchets est suggéré au client, dans son logement.

Enfin, Belambra intègre progressivement l’achat de bois certifié issu de forêts gérées durablement (pour l’éclairage extérieur des Clubs, les bancs, ou encore pour la construction modulaire de logements en bois).

Enfin, nous testons sur 4 Clubs le pilotage à distance des appareils électriques et de chauffage, en fonction de l’occupation ou de l’inoccupation des logements ; cette mesure vise à favoriser les économies d’énergie et à optimiser le fonctionnement du site.

 

Projets à l’étude :

Le changement de combustible est étudié pour certaines chaufferies puissantes fonctionnant au fuel et arrivant en fin de vie. Le passage au bois (plaquettes ou granulés) est étudié en fonction des capacités de stockage des Clubs.

 

Construction de nouveaux Clubs :

Les Clubs en développement sont conçus selon des principes constructifs innovants (construction en bois, construction modulaire, etc.) alliant modernité et qualités environnementales.

Les nouveaux logements du Club Belambra « Les Vignes » à Capbreton ont été conçus avec des constructions modulaires en bois certifié PEFC. Les atouts de ce type de construction sont multiples et permettent de se rapprocher au mieux des cibles de Haute Qualité Environnementale :

  • Les matériaux sont connus, identifiés et font l’objet de fiches techniques.
  • La fabrication en usine permet de limiter les nuisances de chantier (bruit, pollutions…) ; l’impact des fondations sur le sol est réduit.
  • Le démontage ou la transformation des logements sont beaucoup plus simples et moins polluants en fin de vie.

Globalement le bilan carbone de ces constructions est beaucoup plus faible que pour des constructions traditionnelles : le processus de production du bois nécessite moins de consommations de ressources que des procédés type béton. Les constructions en bois possèdent également de très bonnes qualités thermiques (confort d’été et d’hiver). Enfin, les arbres absorbent du CO2 pendant leur croissance et l’immobilisent pendant toute la durée de vie de la construction en bois.

Belambra exige le respect de la Très Haute Performance Energétique (RT 2005 moins 20% de consommations énergétiques) pour ses nouveaux programmes. Le Club de Grasse sera rénové selon ces critères, et dans une démarche de Haute Qualité Environnementale. Les cibles privilégiées sont les suivantes: relation du bâtiment avec son environnement immédiat, gestion de l’énergie, confort acoustique.

 

Belambra s’engage également à développer son activité en cohérence avec le patrimoine naturel local :

  • Préserver et améliorer la qualité paysagère des sites.
  • Utiliser les caractéristiques naturelles de la parcelle.
  • Choix d’espèces végétales complémentaires entre elles, bien adaptées au climat et au terrain.
  • Bilan positif entre les espèces enlevées et les espèces restituées.
  • Sensibiliser les entreprises et les équipes de travaux à la fragilité des sites : limiter les nuisances du chantier sur les écosystèmes.

 

Politique sociale :

Face aux enjeux sociaux liés à l’activité touristique (personnel intérimaire, emploi saisonnier et local), notre priorité est d’offrir au personnel de nos Clubs des conditions de travail satisfaisantes et pérennes (fidélisation d’une saison à l’autre, sécurité, hygiène, hébergement, management).

L’allongement de la période d’ouverture de certains sites, le développement de l’activité avec l’ouverture de nouveaux Clubs contribuent à favoriser l’emploi local, le développement de nouvelles équipes et l’attraction d’une population jeune.

 

Exploitation :

Améliorer la gestion environnementale des Clubs, sensibiliser les équipes aux éco-gestes : ces actions concernent la gestion des ressources consommées sur chacun des Clubs Belambra. Permettre aux équipes d’entretien de piloter, de suivre et de réduire les consommations d’énergie et d’eau sur site. Veiller au traitement des consommables (papier, cartouches, lampes), optimiser le tri des déchets, assurer la gestion des espaces verts dans le respect de l’environnement. Un système d’évaluation interne commun à l’ensemble des Clubs a été mis en place : il permet aux sites de faire un état des lieux de leurs pratiques environnementales et d’initier une démarche de progrès.

 

Achats :

Belambra a initié une démarche d’achats responsables en travaillant prioritairement sur les produits: - Référencement de matériaux ecolabellisés (peintures, moquette écologique Climate Care « Cool Carpet »; mats d’éclairage et bancs en bois certifiés FSC etc.) - Parc de véhicules moins consommateurs, véhicules électriques. - Choix de produits d’entretien écologiques pour le nettoyage de la vaisselle et des restaurants (produits ecolabellisés NordicSwan). La composition de ces produits est moins nocive pour l’environnement et moins dangereux à la manipulation. Le déploiement de ces produits est prévu sur les Clubs à l’hiver 2010.- Optimiser les livraisons des produits de restauration pour réduire leur impact sur les émissions de CO2: augmenter le poids livré et réduire le nombre de livraisons hebdomadaires, réduire les sur-emballages des produits livrés.

 
 

Quels outils, quelles ressources ?

 

La mission Développement durable a été initiée chez Belambra en 2007, par la création d’un poste dédié, rattaché à la Direction des Travaux et de la Gestion Technique du Patrimoine. Cécilia Godin est en charge de cette fonction, après une formation supérieure de gestion et plusieurs expériences au sein de Directions Développement durable d’établissements publics ou privés.

 

Les outils mis à disposition des différentes équipes Belambra sont les suivants :

Travaux, construction :

- Cahier des charges Développement durable pour les opérations de rénovation.
- Cahier des charges Développement durable pour les opérations neuves.
- Tableau de bord organisation du chantier, « chantier propre ».

 

Achats :

- Modules de formation des acheteurs et rédacteurs de marchés aux Achats responsables (acheteurs formés d’ici fin 2009).

 

Exploitation :

- Opérations globales, concernant l’ensemble des sites : réducteurs de débit d’eau sur les robinets de salles de bain et kitchenettes (réalisé au printemps 2009), généralisation des lampes basse consommation (programmée sur fin 2009 et 2010).
- Démarche interne de certification des sites, grâce à une grille de quinze critères d’éco-gestion des Clubs.

 

Information, sensibilisation :

- 1 newsletter interne semestrielle consacrée aux actualités Développement durable diffusée sur l’intranet BELAMBRA.
- Mise en place de modules de sensibilisation des managers aux enjeux du Développement durable (initié en octobre 2009).

 

Eco mobilité au siège :

Le 30 mars 2009, Olivier Colcombet, Président du Directoire, a signé la charte de partenariat Pro’ Mobilité Montrouge, aux côtés des dirigeants de 12 entreprises partenaires*, visant à faciliter l’accès de leurs collaborateurs à leur bureau et limiter l’usage de la voiture individuelle.
La première action concrète est la création d’un nouveau site internet de covoiturage, réservé aux salariés des entreprises partenaires : Comontrouge.fr. Un bon moyen de réduire le stress des embouteillages, son budget d’essence et de rendre son trajet plus convivial.
Le projet Pro’Mobilité Montrouge est mené par l’Association des Entreprises de Montrouge, soutenu par la ville de Montrouge, la Région Ile de France et l’ADEME.

(* entreprises partenaires : le groupe Laposte, Sanofi aventis, TNS Sofres, Belambra, TDF, France Farine, STMicroelctronics, La Banque de France, Mediapost, Bayard, les laboratoires BESINS Heath Care).

 
 

Reconnaissances

 

Belambra à nouveau dans le Top 10 des marques vertes 2010

Pour la deuxième année consécutive, Belambra se retrouve dans le « TOP 10 » des marques françaises les plus vertes, selon l’étude internationale Green Brands.

L’étude internationale « Green Brands » 2010 menée par l’institut PSB (pour les agences Cohn Wolfe et Landor) place Belambra en 6ème position parmi les marques françaises les plus vertes. Chaque année, les consommateurs de 8 pays classent les marques qui leur paraissent les plus proches de leurs préoccupations environnementales et engagées dans une démarche Développement durable globale.

 

Belambra reçoit le laurier ECORISMO Interface FLOR 2010 de l'éco-décoration

Le Laurier ECORISMO-InterfaceFLOR 2010 de l’éco-décoration a été attribué à Belambra le 13 janvier 2010, pour son plan de rénovation intégrant les questions environnementales tant sur les aspects techniques de construction et que sur l’aménagement intérieur.

 

Salon national des solutions environnementales pour les professionnels du tourisme

 

LANEO

Parce que mieux connaître l’environnement c’est mieux le protéger… Belambra s’associe à Laneo, communauté de passionnés de la nature et auteurs d’initiatives éco-citoyennes, pour organiser le nettoyage de sites naturels à proximité de ses Clubs.

Belambra a signé le 29 mars 2010 un partenariat avec LANEO à l’échelle nationale. Ce partenariat consiste à soutenir des actions très concrètes pour préserver l’environnement : des journées de sensibilisation pédagogique à l’environnement et de nettoyage de sites naturels à proximité des Clubs Belambra à la mer et à la montagne.

Ces journées sont un moyen pour l’entreprise de sensibiliser le personnel aux déchets générés par les activités touristiques ; c’est aussi une façon d’affirmer de façon concrète et traçable son engagement pour le Développement durable.

www.laneo.eu

 

Opérations réalisées :

  • Le 25 août 2010, Club Belambra L’Alisier à Praz-sur-Arly (Alpes- Mégève)
  • Le 27 août 2010, Club Belambra Les Ayguades, à Gruissan (Côte Languedocienne)
  • Le 31 août 2010, Club Belambra Les Portes de l’Océan à Guidel (Bretagne)
  • Le 24 octobre 2010, Club Belambra La Bergerie La Colle-sur-Loup (Côte d’Azur)

Equipe du Club Belambra Les Vignes à Capbreton, le 11 juin 2010.