Visiter la Citadelle de Calvi : de la pierre et du bleu

0

Située à l’extrémité nord-ouest de la Corse, la ville de Calvi est la capitale économique et touristique de La Balagne. Sa partie haute, fortifiée depuis le XIIIe siècle attire de nombreux touristes venus du monde entier désireux de visiter une citadelle nichée entre ciel et mer.

La Citadelle de Calvi, un site entouré d’eau

Bordée à l’ouest par la commune de Lumio et au sud par Calenza, Calvi bénéficie d’une large façade maritime. Un panorama à 360 degrés qui s’ouvre à la fois sur les montagnes de l’île de Beauté, et plonge dans la Grande Bleue.

  • Le Golfe de Calvi

La Punta Calduna à l’est, repérable par les vestiges d’une tour génoise, et la Punta San Francescu à l’ouest délimitent le golfe qui abrite les ports de plaisance et la longue plage de La Pinède

  • Le Golfe de Revellata

Abrité des vents, le golfe de la Revellata longe la Citadelle de Calvi de la Punta San Francescu à la presqu’île de Revellata à la pointe de laquelle se remarque un phare à éclats datant de 1844 : le phare de la Revellata également appelé phare de Calvi.

  • Le littoral au Sud

Jusqu’à la baie de Nichiareto à proximité de Capo Cavallo, un littoral sauvage où les côtes inhospitalières mais d’une immense beauté côtoient maquis, falaises, étangs… un lieu magique où les montagnes se jettent dans la mer.

Une autre échappée : Les plus belles plages de Corse

Visiter Calvi c’est entrer dans son histoire…

La baie de Calvi fut occupée dès le néolithique. Sous l’époque romaine, Calvi qui n’est pas encore une citadelle mais un village au pied de son rocher, devient une place stratégique témoin du développement marchand entre les cités maritimes.

À compter du Ve siècle, Calvi connaît les invasions barbares et notamment la soumission à Lanzancissa, guerrier redoutable qui une fois proclamé roi de Corse convertît les insulaires à la religion de Mahomet. À partir de 1161, Gènes reprend possession de certaines places fortes dont Calvi qui restera 500 ans sous son influence. En 1278, excédés par les sièges et les tueries, les Calvais demandent la protection de Gènes qui commencera l’édification de la Citadelle de Calvi, ce fier promontoire rocheux entouré de hauts remparts renforcés par des bastions.

Aujourd’hui, ses ruelles pavées, ses maisons typiquement génoises et son patrimoine historique nous content l’histoire de la ville.

Une fois dans les fortifications, dont l’accès se fait par une entrée unique autrefois gardée par un pont-levis, la Citadelle de Calvi déploie ses venelles sinueuses et pentues abritant quelques édifices et monuments qui témoignent de son histoire dont notamment :

  • Le Palais de Gouverneurs, ancienne résidence des gouverneurs génois ;
  • L’Oratoire Saint-Antoine-Abbé, la chapelle de la confrérie éponyme ;
  • La maison de Christophe Colomb, le découvreur des Amériques né à Calvi ;
  • La Cathédrale Saint-Jean-Baptiste qui recèle de nombreuses et somptueuses œuvres d’art et le Christ Noir des Miracles ;
  • La Tour de Sel, poste de guet construit en 1897 et rattaché à la citadelle en 1934, demeure l’un des monuments incontournables à visiter même s’il n’est pas associé directement à la citadelle.

Les remparts de la Citadelle de Calvi et la Tour de Sel sont classés monuments historiques depuis 1992.