Assurance accident ski : êtes-vous bien couvert pour vos vacances aux sports d’hiver ?

0

L’effervescence des préparatifs des vacances au ski et notamment l’achat de matériel ou la réservation d’une location de vacances d’hiver peut parfois nous amener à négliger la prévention et la question de l’assurance aux sports d’hiver.

Or, il est important de s’assurer avant le départ que vous et vos proches, le cas échant, êtes bien couverts en cas d’accident survenant sur les pistes. En effet, les accidents ne sont pas rares pendant des vacances au ski et peuvent être plus ou moins graves.

Est-il nécessaire de souscrire une « assurance ski » ? L’assurance qui vous couvre au quotidien couvre-t-elle les accidents pendant vos vacances aux sports d’hiver ?

Découvrez tous les conseils de Belambra.

Pourquoi est-il est important d’être assuré sur les pistes ?

Lorsqu’un accident survient sur les pistes, les victimes ne sont généralement pas secourues par des instances publiques comme les pompiers. Ce type d’intervention de secours est la plupart du temps assurée par des sociétés privées engagées par les sociétés gérant les remontées mécaniques.

Ce que beaucoup de personnes ignorent encore, c’est que le secours apporté par ces sociétés privées est rarement gratuit. Il arrive souvent que les frais soient à la charge de la victime.

C’est précisément face à ce type de situation qu’une assurance ski peut être utile afin d’amortir les frais (souvent important ) liés à un accident. Cela l’est encore plus si l’accident est grave et entraîne par exemple des frais médicaux ou une hospitalisation.

Faut-il avoir une assurance spéciale pour les accidents de ski ?

Se renseigner sur les assurances déjà souscrites

De nombreuses compagnies d’assurance proposent des « assurances ski » ou « sport d’hiver » afin de couvrir les risques spécifiques auxquels on peut être exposé pendant un séjour à la montagne.

Cependant, rien ne sert de se précipiter et il convient d’abord de faire le point sur les différentes assurances que l’on a déjà souscrites avant de prendre une assurance pour les accidents de ski. En général, toute personne bénéficie à minima d’une garantie de « responsabilité civile » couvrant les dommages infligés à une tierce personne par le biais de l’une de ses assurances.

Si vous avez souscrit un contrat avec des garanties corporelles en supplément, comme les Garanties Accidents de la Vie (GAV), les assurances individuelles accident, les contrats d’habitation multirisques, il se peut que vous puissiez bénéficier d’une prise en charge partielle pour les frais liés à un accident (chute au ski ayant entraîné une blessure, dommages causés par une autre personne, etc.) de ski. Cette prise en charge peut par exemple concerner les coûts de rapatriement, une assistance et éventuellement une prise en charge des frais médicaux et/ou hospitaliers.

Il est primordiale de lire son contrat dans le détail afin de savoir dans quel contexte et situation vous êtes couvert(e)(s).

A savoir :
Lorsque vous parcourrez vos contrats d’assurance assurez-vous que les garanties couvrent le(s) type(s) de sport d’hiver que vous pratiquez à savoir le ski alpin, le ski de fond, le snowboard, les raquettes, etc.

Vous n’êtes pas couvert par vos assurances : faut-il prendre une assurance ski ?

Si vous n’êtes protégé par aucune de vos assurances pour les séjours de vacances aux sports d’hiver, il peut être utile de souscrire une assurance spéciale accident de ski.

Les formules proposées par les assurances sont généralement assez complètes et vous couvrent durant l’intégralité du séjour. Les garanties peuvent potentiellement couvrir un spectre de frais relativement large : forfait hospitalier, transports médical, assistance au domicile une fois de retour après l’accident, prise en charge des frais médicaux liés à l’accident. La plupart des assurances ski proposent également une clause pour le bris du matériel.
Il vous revient l’opportunité de moduler votre assurance en fonction de vos besoins estimés et des offres proposés par les organismes.

A savoir :
Belambra propose une assurance à prix avantageux pour les séjours aux sports d’hiver en partenariat par le biais de son partenaire Europ Assistance. Découvrez les garanties proposées pour les particuliers et les groupes.

Et les enfants ?

Les enfants sont souvent couverts :

  • soit par le biais de leurs parents, par exemple dans le cadre d’un contrat d’assurance « unique » pour toute la famille
  • soit par une assurance scolaire qui les couvrent à l’école et peut-être également pour la vie extrascolaire.

Là encore, la prévention s’impose et une lecture approfondie de vos contrats est nécessaire afin de bien se prémunir.

Les assurances liées aux cartes bancaires

Les possesseurs de cartes bancaires haut de gamme telles que les cartes Visa Premier ou les carte Gold Mastercard, bénéficient généralement d’une « assurance ski » par le biais de celles-ci. Ce type d’assurance peut par exemple couvrir les frais de recherches, les coûts de transports à l’hôpital et parfois les bris de matériel.

Pour que l’assurance soit valable, il faut généralement avoir payé le forfait de ski avec la carte.

Vous avez oublié de vous occuper de votre assurance pour les sports d’hiver ?

Pas de panique, vous avez toujours une voie de recours ! Si vous êtes incertain de la couverture apportée par vos assurances, il faut savoir que les vacanciers se voient souvent proposés une assurance ski au moment de l’achat de leur forfait.

Ces assurances couvrent la plupart du temps les personnes pendant toute la durée de leur séjour.

Penser à son assurance pour les vacances aux sports d’hiver peut paraitre rébarbatif à bien des égards, mais il est important de ne pas négliger cette étape des préparatifs. Il vaut mieux partir en se sachant prémuni(e)(s) contre d’éventuels accidents.

Laisser un commentaire