La route des vins de Savoie, entre lacs et montagnes

0

Les vins de Savoie puisent leurs origines dans l’Antiquité ; au 1er siècle de notre ère, les auteurs latins Pline et Columelle évoquaient déjà le divin breuvage issu des vignes de l’Allobrogie, territoire regroupant l’Isère, le Rhône et les Alpes du Nord. Entre montagnes et rives du lac du Bourget, parcourez la route des vins de Savoie sur les traces du savoir-faire local.

La route des vins par monts et par vaux

La route des vins de Savoie regroupe au total quatre zones d’AOC qui produisent 22 crus, issus de 23 cépages. Répartis sur 2 000 hectares entre Lyon et Chambéry, les vignobles savoyards sont l’occasion de s’offrir une balade au coeur des plus beaux paysages de la région, tout en découvrant le savoir-faire de ses vignerons. Ici, les vins blancs légers règnent en maître : pour les découvrir, le Comité interprofessionnel des vins de Savoie conseille trois circuits. L’occasion de rencontrer les producteurs et les négociants locaux, au sein même de leurs caveaux ou de leurs coopératives.

La Mondeuse, vin de Savoie des Bauges

Située au sud de Chambéry, cette première route des vins vous propose de découvrir le secteur viticole le plus important de la région, avec les sommets du Mont Blanc et de Belledone en toile de fond.

Passez par Montmélian, territoire du Chignin Bergeron, qui abrite également le Musée de la vigne et du vin au coeur d’une maison de vigneron au charme typique. Vous y trouverez un résumé de l’histoire des techniques viticoles employées et des informations très complètes sur la géographie, le climat et les cépages alentours. Après avoir découvert les secrets de la fabrication des tonneaux, les techniques de vinification et de mise en bouteille, l’heure est à la dégustation*. L’Apremont, les Abymes et la Mondeuse, produits dans le secteur du parc naturel régional des Bauges, raviront les palais les plus exigeants.

La Roussette de Savoie, doyenne des appellations

Toujours près de Chambéry mais cette fois-ci au nord, les vignobles de Monthoux, Marestel et Jongieux s’étalent à perte de vue, parsemés de quelques maisons à flanc de montagne.

Sur la plaine, faites un détour par les communes viticoles de la Chautagne-Chindrieux, de Serrières-en-Chautagne et par la cave coopérative de Ruffieux qui propose des dégustations. Découvrez également le terroir des AOC Roussette de Savoie, plus ancienne appellation locale et de l’AOC Seyssel, l’une des plus petites de France avec 80 hectares de surface. Entre deux dégustations de vins de Savoie, faites une halte sur votre chemin pour admirer l’abbaye royale de Hautecombe, trônant majestueusement au bord du Bourget.

Le château d’Yvoire et ses alentours

La troisième route des vins vous mènera sur le rivage français du lac Léman, du côté d’Ayze, de Crépy, Marignan, Ripaille et Marin. Sur ces vignobles, chacune de ces communes produit un vin blanc AOC issu du cépage Chasselas, fruit d’un savoir-faire ancestral associé à une nature généreuse.

Ne manquez pas non plus la visite du jardin du château d’Yvoire situé sur la route des vins, incontournable pour son cloître végétal rempli de plantes médicinales et aromatiques, sa fontaine, ses volières, ses roses anciennes et ses nombreux arbres fruitiers.

À la fois touristique et culturelle, la route des vins de Savoie est l’occasion de découvrir les plus beaux paysages de la région tout en découvrant les produits de son terroir et ceux qui perpétuent ces traditions.

Une autre échappée : Sur la route des vins de Provence

 

*à consommer avec modération

 

Astuces : pensez à loger au coeur de la Savoie dans l’un des centres de vacances des Alpes du Nord Belambra pour faire la route des vins.