Partir en vacances à Nice, ville de lumière et d’azur

plage-nice.jpg (491375581)

Située au bord de la mer Méditerranée, à une trentaine de kilomètres de l’Italie, Nice conjugue avec harmonie les plaisirs de la mer et de la montagne, de l’authenticité et de la jet-set, de la douceur de vivre et de l’effervescence. Ville touristique par excellence, elle attire chaque année 4 millions de visiteurs séduits par la beauté de ses paysages et par son patrimoine culturel admirable.

 

 

 

 

Que visiter à Nice lors de ses vacances ?

 

 

Faite de métissage entre la Provence et l’Italie, située entre mer et montagne, Nice a vu se succéder les maîtres de la peinture, de l’architecture et l’aristocratie russe sans jamais perdre de son authenticité. En résulte une foule de lieux et de monuments à admirer pendant vos vacances à Nice :

  • La cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas : bâtie à la fin du XIXe siècle, elle rappelle l’importante présence de la communauté slave à Nice à cette époque. Admirable par son architecture imposante, sa nef, ses coupoles et ses fresques somptueuses, il s’agit de la plus grande église russe du monde, en dehors de la Russie bien sûr ;
  • La promenade des Anglais : célèbre dans le monde entier, elle longe la mer sur 8 km au départ du jardin Albert Ier. Inaugurée en 1931, elle se démarque par son charme emprunté aux années 30 et conserve son atmosphère glamour au fil des années ;

 

                            > Une autre échappée : La Promenade des Anglais : l’histoire de ce bord de mer mythique

 

  • Le vieux Nice : délimité par le boulevard Jean-Jaurès, le cours Saleya et le château, il trouve ses origines aux XVII et XVIIIe siècles et se reconnaît à son architecture simple et colorée. Les volets verts contrastent avec les murs jaunes et orangés tandis que les rues sont animées du matin au soir par les boutiques, les restaurants et les marchés faisant du vieux Nice un quartier agréable à vivre ;
  • Le cours Saleya : comptant parmi les plus belles promenades de Nice, le cours Saleya se reconnaît aux maisons basses à un seul étage, les « ponchettes », qui le bordent au sud. À voir pour son célèbre marché aux fleurs et son marché aux fruits et légumes, véritable ode aux parfums et aux couleurs de la Provence ;
  • Le musée Matisse : inspiré par Nice dont il appréciait la lumière et où il vécut quinze ans, le musée retrace l’évolution d’Henri Matisse de ses débuts à sa mort. Pour ne rien gâcher, le musée est aménagé dans une demeure du XVIIe siècle inspiré des villas génoises au cœur d’un splendide jardin ;
  • La place Masséna : véritable centre de la ville, elle accueille chaque année le fameux carnaval de Nice. À voir pour son architecture, ses immeubles sur arcades et ses façades rouges aux accents d’Italie.

 

                            > Un autre City Guide : Vacances à Monaco : la principauté et ses richesses

 

 

 

Quelles activités pratiquer à Nice ?

 

 

 

Avec la mer et la montagne à portée de main, impossible de vous ennuyer pendant vos vacances à Nice.

 

Profitez des plaisirs de la mer grâce aux 15 plages réparties sur 7 km qui bordent la ville. Plages publiques, privées, accessibles aux personnes à mobilité réduite (plages de Carras et du centenaire), avec jacuzzi (plage Florida), familiales ou avec espace lounge : à vous de choisir ! Le club nautique de Nice vous permettra de vous initier à l’aviron et à la voile entre deux séances de farniente.

 

De nombreux circuits touristiques et randonnées vous permettront de découvrir la beauté du patrimoine niçois et de la nature environnante. Offrez-vous une promenade sur le Cap Ferrat, baladez-vous dans le vieux village, découvrez le parc Phoenix, errez sur la promenade du Paillon et laissez-vous surprendre par le jardin du monastère de Cimiez pour découvrir la ville sous toutes ses facettes. N’hésitez pas à vous rendre dans l’arrière-pays niçois pour visiter les villages perchés de la région ainsi que les vallées de la Bévéra et de La Vésubie.

 

                            > Une autre échappée : L’arrière-pays niçois : villages et beautés naturelles au rendez-vous

 

 

nice-port.jpg (495241536)

 

 

 

 

Où sortir à Nice ?

 

 

 

Proposant de multiples activités et animations du matin au soir, la ville de Nice se distingue par ses nombreux bars, cafés et restaurants.

Cuisine traditionnelle, spécialités niçoises, saveurs étrangères, repas sur le pouce, influences italiennes, bistros proposant des cartes simples et copieuses : les meilleurs restaurants vous accueillent à leurs tables au bord de la mer, à Cimiez, dans le centre-ville, sur le port ou au cœur du Vieux Nice.

Si vous cherchez un pub ou un bar d’ambiance pour animer le début de votre soirée, destination le cours Saleya, le vieux Nice, le port, la zone piétonne ou encore le centre-ville. Ambiance chic et feutrée, bar à champagne, apéro tapas, pub anglais, piano bar, spécialiste en cocktails, ambiance musical : là encore, vous aurez l’embarras du choix pour animer vos vacances à Nice. Et rien ne vous empêche de prolonger la fête jusqu’au bout de la nuit dans les night-clubs qui bordent la mer ou animent le vieux Nice et le centre-ville.

 

 

 

 

 

Quelles sont les spécialités à ramener de Nice ?

 

 

 

La cuisine niçoise est faite de métissages entre la Provence, la Méditerranée et l’Italie. Le résultat donne des spécialités gourmandes, généreuses et riches en produits de la mer et en légumes du soleil. Résumé (non exhaustif) des spécialités incontournables si vous comptez partir en vacances à Nice :

  • La pissaladière : considérée comme la première pizza moderne et héritée des Génois, elle est faite de pâte à pain garnie d’une compotée d’oignons et de filets d’anchois, voire d’olives noires ;
  • La soupe au pistou : soupe aux légumes d’été assaisonnée du fameux pistou, un mélange d’ail, d’huile d’olive et de basilic haché ;
  • Le pan bagnat : devenu populaire dans toute la France, ce sandwich niçois est préparé avec de la salade, des crudités et de l’huile d’olive entre deux tranches de pain rond. Le thon est entré dans sa composition par la suite et fait à présent partie de ses ingrédients majeurs ;
  • La salade niçoise : reine des entrées, elle se compose de cébettes, de tomates, de févettes, de céleri, de petits artichauts violets, de poivrons verts et rouges, de basilic, d’œufs durs, d’anchois, d’olive, auxquels on ajoute souvent du thon. Riche et copieuse, elle peut composer un repas à part entière ;
  • Les beignets de fleur de courgette : également confectionnés en Italie, ils sont faits de fleurs de courgettes enveloppées de pâte à frire.
  • La ratatouille : cuisinée dans toute la Provence, ses origines se situent dans la zone autour de Nice. Tomates, oignons, courgettes, aubergines, poivrons, ail et huile d’olive entrent dans sa composition ;
  • La socca : faite à base de pois chiches et cuite dans un four à pizza, cette galette est dégustée de Menton à Nice et se déguste chaude à la sortie du four, sans couvert et avec un peu de poivre ;
  • L’estocafic : mets niçois à base de morue séchée, servi habituellement avec des pommes de terre, des poivrons, de l’huile d’olive, des oignons et de l’ail. Le repas où l’on sert ce plat s’appelle l’estocaficada ;
  • La tourte de blettes : servie en plat salé comme en dessert sucré, elle est servie tiède ou froide et incorpore des pignons et des raisins secs, le tout nappé de sucre glace.

 

Quant aux boissons, vous pourrez goûter avec modération à la Branda, eau-de-vie obtenue à partir de marc de raisin cultivé en PACA, à la Lérina, liqueur produite par les moines de l’abbaye de Lérins issue de la macération de 44 plantes différentes et au Bellet, vin AOC récolté sur la commune niçoise.

 

                            > Une autre échappée : Les spécialités culinaires de Provence

 

 

 

 

 

Comment venir à Nice ?

 

 

 

Pour vous rendre à Nice, plusieurs moyens sont à votre disposition.

 

En avion : l’aéroport Nice-Côte d’Azur vous permettra de rallier votre destination rapidement. Avec 107 destinations directes, il relie les principales villes françaises comme Lyon, Bordeaux, Toulouse, Ajaccio, Nantes, Rennes, Paris, Strasbourg entre autres.

 

En bateau : le port se situe au cœur de la ville et effectue régulièrement des liaisons maritimes avec la Corse, avec jusqu’à 7 départs par jour lors de la haute saison.

 

En train : Les TGV et trains corail relient la Côte d’Azur aux autres régions françaises. Le TGV Méditerranée effectue le trajet Paris-Nice en 5 h 30 ; un service « auto-train » au départ des grandes villes permet d’acheminer les véhicules des voyageurs en même temps que leurs propriétaires.

 

En voiture : Nice est desservie par l’autoroute A8 « La Provençale » qui relie Aix-en-Provence à l’ouest et la frontière italienne à l’est. Cinq sorties sont prévues pour rejoindre directement les principaux quartiers de la ville :

- sortie 50 : Promenade des Anglais ;

- sortie 51 : Saint-Augustin / aéroport ;

- sortie 52 : Saint-Isidore ;

- sortie 54 : Nice nord ;

- sortie 55 : Nice est.

 

 

 

 

voiture.jpg                           train.jpg                           avion.jpg

 

 

 

 

Quelle est la période idéale ?

 

 

 

La ville de Nice est aussi agréable à visiter en hiver qu’en été. En hiver, le carnaval de Nice vient donner des couleurs à la ville dès le mois de février et propose un programme festif fait de défilés, d’animations, de musique et de danses.

En été, les terrasses des cafés, les plages de sable fin, les activités nautiques et les promenades ensoleillées vous feront découvrir la ville sous son plus beau jour.

En été comme en hiver, vous pourrez toujours profiter des musées et monuments de l’architecture locale ainsi que de la beauté du littoral et de la mythique promenade des Anglais.

 

 

 

 

 

Qu'il y a-t-il à proximité de Nice ?

 

 

Située près de la frontière avec l’Italie, Nice est propice aux escapades du côté des villes frontalières comme San Remo par exemple. Plus proche et toujours sur le territoire français, visitez Monaco pour découvrir ses casinos flamboyants et son palais princier, évadez-vous à Menton pour profiter de sa douceur de vivre, parcourir ses jardins et goûter ses fameux citrons et faites une escale à Saint-Jean-Cap-Ferrat pour admirer la presqu’île de Cap Ferrat, ses villas luxueuses, ses palmiers, ses fleurs colorées et ses pins d’Alep.

 

                            > Une autre échappée : Les jardins de Menton, musées botaniques au cœur de la ville

 

 

 

 

 

Où se loger à Nice ?

 

 

 

Deux clubs Belambra vous hébergent pendant vos vacances à Nice.

 

L’établissement « Le Vendôme » à Menton vous accueille au cœur de la ville, à proximité immédiate du littoral. Chambres climatisées et pensées pour votre confort, espace bar et animation, terrasse conviviale et accessible à tous, vous bénéficiez d’un cadre agréable et dédié à la détente. Profitez également des animations organisées en soirée, pour des moments conviviaux. Grâce à l’emplacement idéal de votre établissement Belambra, retrouvez tous les lieux incontournables de Nice à proximité.

 

Le club « La Colle Sur Loup » à Saint-Paul-de-Vence vous accueille également pendant vos vacances. Situé au cœur d’un parc arboré de 20 hectares, vous bénéficierez d’hébergements climatisés et tout confort. Là encore, des animations attendent petits et grands, tous les jours. Activités sportives, ludiques, créatives, les plus jeunes de 3 à 17 ans devraient trouver leur bonheur dans les clubs enfants. Des animations attendent aussi les adultes, avec des apéros musicaux, des activités sportives et des soirées à thème.

 

 

 

Ces villes peuvent également vous séduire…

 

Profitez de vos vacances à Nice pour vous aventurer dans les villes proches qui bordent la Méditerranée. Appréciez le charme tranquille de Saint-Raphaël, découvrez la beauté sauvage et préservée de la Corse à Bastia, remontez le cours de l’Histoire dans la ville fortifiée d’Aigues-Mortes, sans oublier d’explorer Menton sous le soleil de la Provence, à l’ombre des citronniers. Pour découvrir toutes les facettes de la Côte d’Azur, pensez aussi à faire un tour du côté de Monaco, entre authenticité, luxe et démesure.

 

 

Au moment de partir en vacances à Nice, n’oubliez de vous rendre sur le site de l’office du tourisme pour obtenir davantage d’informations.

 

Bonnes vacances !